Desserprit, Roger

FR, 1923 - 1985

Âgé de 25 ans, Roger Desserprit expose pour la première fois à la Galerie Colette Allendy avant de prendre part, en 1949, au Salon des Réalités nouvelles aux côtés de Arden Quin, Bresciani, Eielson, ou encore Vardanega. Encouragé par le poète André Frénaud, il fait la connaissance de Bazaine, Ubac et Vieira da Silva, dont il fréquente les ateliers. Proche du mouvement Madi initié par les artistes sud américains Carmelo Arden-Quin et Gyula Kosice, Desserprit embrasse l'idée d'une peinture « concrète », inscrite dans un « espace réel ». En ce sens, bien que non figurative, la peinture de Desserprit «n'abstrait pas, elle invente une nouvelle réalité ». Dans un manifeste de1951 publié dans la revue « Art d'aujourd'hui » fondée par André Bloc, Roger Desserprit, cosignataire, revendique ainsi «un art devenu spatial par la pénétration de la lumière dans l'oeuvre , un art dont la conception et l'exécution s'appuient sur la simultanéité des aspects dans les trois dimensions non suggérées, mais tangibles ».

Desserprit, Roger
Cavalier spatial, 1960
Béton patiné
97 x 0 cm
retour
chargement...
chargement...