FOLMER

FR, 19/11/1895 - 04/01/1977

Georges FOLMER est né le 19 novembre 1895 à Nancy. En 1911, il intègre l’Ecole des Beaux Arts de Nancy et suit une formation académique et pluridisciplinaire : dessin, sculpture, peinture, gravure, architecture.. C’est en 1919 que Folmer s’installe à Paris et commence son parcours initiatique chez les Nabis avec Henri-Gabriel Ibels. Il s’écarte de l’académisme pour s’impliquer dans la simplification stylistique et s’attache à la formule de Maurice DENIS : « une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées ». En 1926, il rencontre Félix Dl Marle et entre en contact avec les rtistes de la revue lilloise Vouloir. C’est par la suite qu’il accentue le caractère géométrique des formes et réalise ses toutes premières œuvres cubistes (Tete cubiste, 1930). Dans les années 40, il acquiert sa maturité abstraite avec les dessins-monotypes et les sculptures en bois polychrome et les tableaux peints par Folmer appartiennent pleinement au courant de l’art constructif. L'occupation de l'espace conditionne la conception plastique de Folmer qui, dès 1945, amène ses œuvres dans la troisième dimension en réalisant ses premières Constructions spatiales. Se refusant à les appeler sculptures, il tente plutôt d'amener son art géométrique pictural à de nouvelles conditions, en lui trouvant des situations complémentaires dans l'espace.). Totalement intégré au milieu de l'Abstraction géométrique, Folmer jouera un véritable rôle de fédérateur et défendra le courant de l'art constructif face à la montée de l'art lyrique. Théoricien actif, il travaille à la synthèse des arts, dès 1951, au sein du groupe Espace, puis avec le groupe Mesure, qu'il fonde en 1960. En 1969, Folmer s’installe en Allemagne, à Neumühl, expose ses derniers dessins à l’encre à Strasbourg chez Landwerlin.

<
>
chargement...
chargement...