Magnelli, Alberto

IT, 01/07/1888 - 20/04/1971

Alberto Magnelli peint dès 1907 et fréquente à partir de 1911 les futuristes italiens. À l'occasion d'un voyage à Paris, il fait en 1914 la connaissance de Max Jacob, Apollinaire, Picasso, Léger, Juan Gris et Archipenko, rencontre Matisse et franchit en 1915 la frontière de l'abstraction. Dans les années 1920, Magnelli en revient à une représentation allusive à l'aide de taches et signes cernés de blanc. Il revient s'installer la même année à Paris où il expose en 1934 puis développe une abstraction rigoureusement rythmée et colorée.

Pendant la Seconde Guerre mondiale Alberto et Susi Magnelli se réfugient à Grasse. La pénurie de toiles l'engage alors dans la série de ses ardoises gouachées et collages.

Une première rétrospective de l'œuvre d'Alberto Magnelli est présentée en 1947 à la galerie Drouin, d'autres suivront en 1954 à Bruxelles, en 1955 au musée d'Eindhoven et au musée d'Antibes en 1955.

Expositions clés :

Venice Biennale (1909)
Galleria Materassi, Florence (1921)
Pesaro Gallery, Milan (1929)
Galerie Pierre, Paris (1934)
Nierendorf Gallery, New York (1937)
René Drouin Gallery (1947)
Venice Biennale (1950)
São Paulo Biennial (1951)
Palace of Fine Arts, Brussels (1954)
Documenta II, Kassel (1955)
Kunsthaus, Zürich (1963)
Museum of Modern Art, Paris (1968)

chargement...
chargement...