Macréau, Michel

FR, 21/07/1935 - 1995

1935
Michel Macréau naît le 21 juillet à Paris.

1953
Etudes au Lycée de Sèvres (section artistique). Participation à la réalisation de cartons de tapisserie de Le Corbusier.

1954-1955-1956
Académie de la Grande-Chaumière ; il suit les cours d’un fresquiste, Lesbounit.
Michel Macréau se marie avec Claudie Pessey, sculpteur avec lequel il aura trois enfants.

1958
Séjour à Vallauris où il travaille chez des potiers.

1959
Installation avec des amis dans un château inhabité, dans la vallée de Chevreuse.
Délaisse le pinceau pour le tube qu’il presse directement sur la toile ou le papier.

1960
Exposition de groupe à la galerie Raymond Cordier.
Commence à utiliser toutes les surfaces à peindre qui lui tombent sous la main (draps de lits, sacs, planches de bois).

1962
Succès de la première exposition personnelle de Macréau à la galerie Raymond Cordier.
Achat par Georges Pompidou de deux œuvres.
Exposition de groupe « A travers l’Œil de bœuf » réalisée par Cérès Franco.
Participe au Salon de mai (jusqu’en 1965).

1963
Exposition à la galerie Del Naviglo à Milan et à Venise.
Exposition à la galerie L’Œil de Bœuf, à la galerie 7 et à la galerie Le Gendre à Paris.
Participation à la Biennale d’art à Sao Paulo.
Macréau s'installe avec sa famille aux Laignes dans le Berry.

1964
Participation aux expositions "Figuration narrative" (organisée par Gérard Gassiot-Talabot), "Nouvelle figuration de l’Ecole de Paris à Paris", ainsi qu'à Rio de Janeiro ainsi à la "Nova Figuraçao" et "La Peinture européenne" au Japon.
Participation au Salon des Réalités Nouvelles.
Exposition Figuration narrative dans l’art contemporain présentée par Gérard Gassiot-Talabot à la galerie Creuze.
Exposition Opiniào 65 au musée d’Art moderne de Rio de Janeiro.

1965
Macréau séjourne seul à Paris, et dans l'indifférence générale, se consacre à son oeuvre. Il réalise de nombreuses peintures et dessins d'une grande complexité et particulièrement émouvants. Ils n'ont été découverts pour la plupart que récemment. Ils comptent parmi les plus importants qu'il ait jamais réalisés et permettent de mieux comprendre sa contribution à l'histoire de l'art.


1966
Exposition "Opiniào 66" au musée d’Art moderne de Rio de Janeiro.

1967
Exposition "Bande dessinée et Figuration narrative" au musée des Arts décoratifs à Paris.
Exposition Le Groupe ORA organisée par Gérard Gassiot-Talabot à la galerie Jacqueline Ranson à Paris.
Exposition personnelle à la galerie T à Haarlem (Hollande). Préface du peintre Corneille.

1969
Exposition à la galerie T à Haarlem.
Exposition à la galerie Ivan Spence à Ibiza en Espagne. Michel Macréau réalise quelques toiles en public.
Echec de son exposition à la galerie Neuf chez Antoinette Mondon.
Acquisition d’une œuvre par le musée d’Art moderne de la Ville de Paris.

1970
Exposition à la galerie Vallribera à Ibiza.

1971
Exposition Tentures et Pancartes à la galerie Neuf à Paris.

1972
Isolé et fatigué, Macréau a des doutes sur sa démarche picturale. Il peindra peu pendant plusieurs années.

1973
Participation à la Neue Darmstädter Sezession (Allemagne), ainsi qu’à la foire de Bâle.

1974
Exposition "Les Graffitis de Michel Macréau" à la galerie L’Œil de Bœuf à Paris.
Exposition à la galerie Remarque à Trans-en-France.

1975
Exposition à la galerie T à Haarlem avec David Hockney, Antonio Segui, Vladimir Velickovic et Peter Blake.
Dépression. Longs séjours par intermittence à l’hôpital jusqu’en 1981.

1979
Macréau reprend progressivement goût à la vie et à la création. L’émergence de jeunes artistes, dont il se sent proche comme Penck, Basquiat ou Combas, lui permet de se sentir moins isolé.

1983
Exposition à la galerie L’Œil de Bœuf.
Achat d’une gouache par le Fonds national d’Art contemporain (FNAC).
Exposition à la galerie Rosart à Amersfoot (Hollande).

1984
Exposition à la galerie Nord à Randers (Danemark).

1985
Achat d’une toile par le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris.

1986
Exposition à la galerie Remarque à Trans-en-Provence.

1987
Exposition à la galerie Goerg Nothelfer à Berlin (catalogue avec des textes de Roland Wiegenstein, Georg Nothelfer et Jean-Jacques Lévêque).
Participation à la Foire de Bâle et à la Fiac de Paris.

1988
Exposition à la galerie Caroline Beltz à Paris.
Exposition de groupe Le Gall-Peyroulet à Paris (avec Scottie Wilson, Barbus Müller).

1989
Participation aux Foires de Bâle et de Cologne (galerie Georg Nothelfer) et à la Fiac (galerie Barbier-Beltz)
Exposition "Les Années 60" à l’Odyssud à Toulouse.
Grand succès de son exposition personnelle à la FIAC (galerie Barbier-Beltz).
Exposition à la galerie Peccolo à Livourne en Italie.
Publication du livre « Macréau, 30 ans de peinture », aux Editions la Différence.

1990
Exposition Vingt ans après la galerie Prazan-Fitoussi, avec Valerio Adami, Peter Klasen, Jean-Michel Basquiat et jean-Pierre Pincemin.
Exposition "Macréau-Maryan" à la galerie Fanny Guillon-Lafaille.
Exposition "Pour saluer le dessin" organisée par Paul Duchein au musée Ingres à Montauban.
Exposition "Le Visage dans l’Art contemporain" réalisée aux musées des Jacobins à Toulouse et du Luxembourg à Paris.

1992.
Exposition Propos de croix à la galerie Fanny Guillon-Lafaille, à Paris, avec notamment Manolo Millares, Antonio Tapiès, Anselme Boix-Vives et Roger Bissière.
Achat de deux œuvres par le ministre de la Culture.
Rétrospective Michel Macréau au musée-château d’Annecy.

1993
Exposition à la maison des Arts Claude-Monet à Argenteuil.
Exposition à l’espace Poisson-d’or à Lyon.
Exposition à la galerie Remarque à Trans-en-Provence.

1994
Exposition "Rencontres" à la galerie Fanny Guillon-Lafaille à Paris (Dominique Coffignier, Jean Messagier, Pierre Tal-Coat et objets d’Afrique).
Exposition "Portraits" à la galerie Alain Margaron qui présentera désormais son oeuvre régulièrement.

1995
Rétrospective à la maison de la culture, au musée des Arts décoratifs et à la chapelle du Bon-Pasteur à Bourges.
Parution de l’ouvrage Michel Macréau aux Editions Fus-Art. Textes de Marie-Odile Briot, Jean-Louis Lanoux, préface de Jean-Dominique Jacquemond.
Mort de Michel Macréau

1996
Rétrospective au musée d’Alençon.
Exposition à la Galerie Alain Margaron

1997
Rétrospective au centre d’Art contemporain à Istres.

1998
En novembre, Paul Rebeyrolle découvre l’œuvre de Macréau chez un ami collectionneur, Jean-Pierre Courcol, puis à la galerie Alain Margaron

1999
De juin à novembre, exposition à l’espace Paul Rebeyrolle à Eymoutiers. Publication d’un catalogue. Textes de Paul Rebeyrolle et de Jean-Pierre Courcol.

2000
« La vérité en peinture de Michel Macréau » à la galerie Alain Margaron. Catalogue. Publication d'un texte de Gérard Durozoi.

2001
Exposition au Musée de Marignane. Catalogue.

2004
« La Quête de résurrection », galerie Doris Benno, Saint Paul de Vence.

2006
Exposition « Renverser les barrières pour peindre », Galerie Alain Margaron.

2007
Exposition, galerie Nicolas Deman.

2008
Exposition « Michel Macréau, parcours », Galerie Alain Margaron.

2009
Du 23 mars au 28 aooût, rétospective, Musée de la Halle Saint-Pierre, Paris.
Du 26 mars au 9 mai, exposition " Michel Macréau, entre diable et Dieu", Galerie Alain Margaron à Paris

2010
Exposition « Michel Macréau, 30 portraits », Galerie Alain Margaron.

Bibliographie

2009
" Entre Diable et Dieu " textes par Alexandre Grenier, Alain Margaron Editeur

2007
"Michel Macréau" Claudie Pessey et Jaques Martineau, Editions Nicolas Deman

2001
" Michel Macréau ", catalogue de l'exposition au musée Ziem à Martigues, collection "reConnaitre" Edition RMN

2000
" La vérité en peinture ", texte de Gérard Durozoi, Edition Alain Margaron

1999
"Michel Macréau", textes de Paul Rebeyrolle et Jean-Pierre Courcol, Édition Espace Paul Rebeyrolle

1995
"Macréau", textes de Jean-Dominique Jacquemond, Marie-Odile Briot, Jean-Louis Lanoux, Éditions Fus-Art

1993
"35 années de démêlés avec soi et avec la peinture. Résultats", textes de Jean-Louis Lanoux


1989
"Quelques remarques sur les toiles de Michel Macréau", textes de Roland H. Wiegenstein - Catalogue de l'exposition de la galerie Georg Notherfer, Berlin

1989
"Macréau", textes de Bernard Lamarche-Vadel et Jacques Martineau, edition Barbier La Différence

Macréau, Michel
, 1967
Huile sur toile
55 x 55 cm
retour
chargement...
chargement...