Aubertin, Bernard

FR, 1934

Bernard Aubertin est l'un des derniers survivants d'une ère héroïque ou peinture monochrome rimait avec engagement, voire performance, et non décoration. Proche d'Yves Klein à partir de 1957, il entreprend dès 1960 sa série la plus emblématique, les "Tableaux clous", puis, en 1961, ses "Tableaux feu". Il rejoint alors le groupe Zéro, fondé quatre ans plus tôt à Dusseldorf par Heinz Mack et Otto Piene pour faire table rase de toute forme de création antérieure et élaborer une situation nouvelle, en harmonie avec les éléments physiques et naturels. D'une grande force visuelle et d'un impact psychique puissant, l'oeuvre d'Aubertin est restée depuis lors fidèle à l'exploration des possibilités dynamiques du rouge et du feu, même s'il s'aventure parfois du côté de l'or et du blanc, ou du cinétisme

chargement...
chargement...